Ngué Ngul était fort. Très fort. Cette chronique relate quelques-uns de ses faits d’arme…

 

La renommée de Ngué Ngul est devenue planétaire. Les plus féroces combattants habitant la planète rêvent de l’affronter. La plupart finissent le dos au sol. Tout le monde commence à dire qu’il n’existe personne de plus fort que Ngué Ngul sur Terre. C’est alors que Sangoku sort du bois, pour rétablir ce qu’il appelle la vérité. Les deux hommes sont d’accord pour s’affronter. Ils veulent en avoir le cœur net…

LES EXPLOITS FARAMINEUX DE NGUÉ NGUL: Le clash contre SANGOKU...

Le jour dit, ils se retrouvèrent. C’était une vaste plaine. Tous leurs amis étaient venus les encourager et de nombreux spectateurs étaient venus assister à ce spectacle de titans. Il y avait beaucoup de monde. L’arbitre donna les règles du combat. Le vainqueur serait celui qui mettrait l’autre KO pendant au moins une minute. Ngué Ngul demanda la parole. Il souhaitait ajouter une règle. Une seule règle.

  • Je souhaite que l’on n’interdise les déplacements aériens. Je ne suis qu’un simple humain, je ne sais pas voler.

Sangoku réfléchit, et beau joueur, il accepta. Les combattants se mirent en garde. Sangoku se transforma immédiatement en guerrier Ultra Instinct. Ngué Ngul quant à lui, banda ses muscles impressionnants.

LES EXPLOITS FARAMINEUX DE NGUÉ NGUL: Le clash contre SANGOKU...

C’est parti ! mais avant qu’ils aient donné le premier coup, un bébé passa et l’arbitre cria « STOOOOP ». Ils ne pouvaient pas se battre là. Il y avait trop de monde, et inévitablement, il y aurait des victimes innocentes. Que faire alors ? déplacer tout ce monde ? Il faudrait des heures. Le plus simple étaient que ce soit les combattants qui aillent de l’autre côté de la montagne. Sangoku s’éleva dans les airs et s’apprêtait à aller de l’autre côté. Ngué Ngul resta au sol : Il ne savait pas voler. Sangoku allait il l’aider à traverser ? Tout le monde se demandait si Ngué Ngul allait demander de l’aide.

A la surprise générale, il alla devant la montagne et frappa un grand coup qui ouvrit la montagne en deux.

LES EXPLOITS FARAMINEUX DE NGUÉ NGUL: Le clash contre SANGOKU...

Tout le monde fut ébahi. Même Sangoku. Dans un silence assourdissant, Ngue Ngul s’avança et put traverser la montagne.

LES EXPLOITS FARAMINEUX DE NGUÉ NGUL: Le clash contre SANGOKU...

Les arbitres et quelques spectateurs triés sur le volet le suivirent. Arrivés de l’autre côté, ils étaient prêts. On n’attendait plus que Sangoku. On attendit une minute, puis cinq, puis dix. Au bout d’un quart d’heure, Sangohan, son fils, vint dire que Sangoku ne viendrait pas. Il s’était fait mal à un cheveu, disait-il, quand il avait essayé de rejoindre le ring. Il avait heurté une feuille ou un oiseau. Ce n’était pas très clair. Ngué Ngul fut donc logiquement déclaré vainqueur.

Chez lui, bien à l’abri, Sangoku n’en revenait pas de ce à quoi il avait échappé. Il était rigolard.

LES EXPLOITS FARAMINEUX DE NGUÉ NGUL: Le clash contre SANGOKU...

Il se disait que s’il n’avait pas eu subitement mal au cheveu, il aurait pu véritablement se retrouver dans une très mauvaise posture.

LES EXPLOITS FARAMINEUX DE NGUÉ NGUL: Le clash contre SANGOKU...

Heureusement, tout était bien qui finissait bien. Pour lui !

Retour à l'accueil