Voici la nouvelle année. C’est l’heure des résolutions. Comportons nous avec sagesse !

Hélas, on se rend compte que bien souvent elles ne tiennent pas. Pourquoi ces faiblesses ?

Est-ce parce que qu’il faut faire n’est pas su? Est-ce un souci dans le choix des résolutions ?

L’histoire à suivre de l’homme et de l’oiseau illustrera le fait que nous pensons que NON !

*

Un homme un soir trouva un joli oiseau. Un bien beau volatile. Il voulut, en cage, le garder

Mais l’oiseau lui dit « Mon ami, laisse-moi aller, et trois conseils je te donnerai sans tarder »

« Donne les moi tout de suite » répondit l’homme. « Non ! libère-moi, et tu as un conseil.

Le suivant dès que je suis à dix pas. Le dernier à l’orée du bois. C’est la condition de ton éveil »

*

Ils en convinrent. L’homme relâcha l’oiseau. « Ne regrette jamais rien ». Ce fut le premier avis

L’oiseau s’éloigna et à bonne distance lâcha « ne crois pas ce que tu n’as pas vérifié toi-même »

Puis l’oiseau lui dit « J’ai deux trésors dans mon ventre. Tu serais riche si tu m’avais ôté la vie »

L’homme s’arracha la chemise regrettant l’opportunité. Il repensa aux conseils : Et le troisième ?

L’oiseau répondit « à quoi cela servirait-il ? Je viens de te dire de ne pas regretter mais surtout

De ne pas croire n’importe quoi. Mais toi, à la première occasion, de mes conseils tu t’en fous »

*

Moralité : On sait déjà tout ce qu’il y a à savoir. L’inaction n’est pas due à l’ignorance...

 

Retrouvez les autres fables de Jean d'Andjeng

Les fables de Jean d'Andjeng: l'apprentissage de la sagesse
Retour à l'accueil